Blog

Pétition en ligne sur la liberté de choix du compteur LINKY

Pour signer la pétition, soit vous passez nous voir tous les dimanches matins sur le petit pont rue feray de 11h à 12h00, soit vous signer celle en ligne à cette URL
https://www.mesopinions.com/petition/politique/respect-liberte-choix/41578

Les sages donnent raison à CEDTNF

Les sages donnent raison à CEDTNF : Non Linky n’est pas la meilleure chose qui nous arrive et en l’état actuel des conditions du déploiement nous ne sommes pas obligés d’en accepter la pose.

Voici les points qui nous donnent raison.

Linky des économies pour les clients ? Non d’abord pour Enedis

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes dénonce le montage financier de ce « compteur intelligent » et les faibles gains pour l’usager. Or ce sont pourtant ces gains qui ont été mis en avant pour justifier le déploiement du compteur sur le territoire.

Pour le moment la cour des comptes relève surtout les économies que génère la pose du compteur intelligent pour Enedis.

La coupure d’électricité lors des déménagements mettra fin aux pertes non techniques entre le départ d'un occupant et l'arrivée de l'occupant suivant.

Les relèves et opérations à distance ne contraindront plus le particulier à rester bloqué chez lui en attendant un technicien Enedis, ce qui entraînera un gain de productivité évalué à 2,3 milliards par la Cour des comptes.

Quid des offres miraculeuses annoncées liées aux situations personnelles, telles celles étendant à d'autres plages horaires l'actuel système d'heures pleines/heures creuses adapté aux chauffe-eau électriques ?

Elles sont annoncées mais pas encore proposées.

 

Avec Linky les clients sont responsables de leur consommation ? Pas encore

La cour des comptes signale que les données de consommation affichées en kilowattheures et non en euros, rendent leur lecture obscure pour les clients qui ne s’y retrouvent pas. Il conviendrait donc de modifier ce point et rendre les factures lisibles et utiles.

Gratuit Linky ? Pas tout à fait.

C’est un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis, qui répercutera le coût (130 euros par compteur pose comprise) sur les factures futures. Le gestionnaire de réseau est en effet assuré d'atteindre une rémunération d'au moins 5,25%, même en cas de pénalités de retard si le déploiement se prolongeait au-delà de 2021.

L’argument de la gratuité n’est donc qu’un leurre mais nous nous en doutions.

Des factures détaillées en temps réel ? Pas complètement

La cour des compte juge qu’il faut améliorer les moyens mis en place pour permettre à l’usager de connaître sa consommation détaillée, préalable à toute action de maîtrise de la demande d’énergie.

Or c’est sur cette affirmation qu’Enedis a vendu son compteur : le client acteur de sa consommation en temps réel et non plus sur des estimations.

 

Dans les fait le compteur ne fournit directement que très peu d’informations et seuls les ménages précaires peuvent bénéficier d’un affichage déporté dans le lieu de vie sans surcoût, leur permettant de suivre leur consommation, et donc potentiellement de l’optimiser.

Enedis promoteur de la croissance verte ? Pas vraiment.

Par un système d’effacement et de renoncement à la consommation d’électricité un client d’Enedis produisant sa propre énergie et se suffisant donc à lui-même pourrait, pendant les périodes de pointe renoncer à l’électricité fournie par Enedis contre rémunération.

Or le rapport déplore une contrainte technique majeure: il faut compter six heures entre la décision de procéder à l'effacement et la mise hors tension de certains équipements en aval des compteurs, autant dire qu’il y a entourloupe sur la question.

Linky un compteur sans risque, garant des libertés individuelles ? Rien est sûr

Le compteur Intelligent Linky a suscité des inquiétudes sur l’exposition aux champs électromagnétiques et le respect de la vie privée, les sages insistent sur le caractère tardif de l’étude sur les risques sanitaires, ou le déficit de communication, s’agissant des questions de protection de données

La cour des comptes note que sur ces deux sujets bien que maitrisés l’ensemble des acteurs doit continuer à apporter une attention soutenue.

 

Un déploiement calme et serein ? Loin de là

Les installateurs ne prennent généralement pas le temps d'expliquer aux clients comment fonctionne Linky.

Et pourtant le directeur d’Enedis assurait que’ Enedis n’avait pas vocation à forcer la porte des usagers c’est pourtant un fait courant comme l’attestent plusieurs témoins à Corbeil-Essonnes.

Alors où l’on écrit, de nombreux citoyens découvrent qu’un compteur a été installé chez eux en catimini sans qu’ils aient reçu la moindre information ou sans avoir donné d’accord préalable. Certains sont maltraités insultés et subissent des pressions.

Cette situation est inadmissible c’est pourquoi nous faisons signer une pétition pour que le Maire protège ses concitoyens et garantissent leur droit à accepter ou à refuser l’installation du compteur en ayant l’ensemble des éléments leur permettent de prendre leur décision et ce, dans le respect qui leur est dû.

*Lorsque l’on nous dit que le compteur sera obligatoire en 2021 et qu’on n’y peut rien, la cour des comptes nous donne raison : en refusant aujourd’hui nous obtiendrons les garanties et les réponses à toutes les questions que nous nous posons sur notre santé et nos libertés individuelles.

 

Retrouvez-nous le dimanche matin de 11h à 12 h sur le petit pont à l’entrée du marché côté poste, la pétition sera à votre disposition ainsi que la marche à suivre en cas de refus.

 

 

 

 

 

Compte rendu du débat "Compteur Linky"

Le compte rendu du débat du 18 Janvier : Cr rencontre citoyenne jeudi 18 janvier 2018cr-rencontre-citoyenne-jeudi-18-janvier-2018.docx (53.48 Ko)

La lettre type de refus du compteur Linky Refus linkyrefus-linky.docx (796.39 Ko)

La pétition que nous allons diffuser : Lettre petition linkylettre-petition-linky.docx (803.4 Ko)

Résultat du sondage Linky

Suite à notre débat du 18 Janvier 2018 sur le sujet "Linky", voici le résulat du sondage.
66 personnes ont répondu à la question : Comment percevez-vous ce compteur Linky ? Parmi les propositions, laquelle vous vient en premier  à l'esprit ?

Des propositions avec des visions positives et négatives pour avoir une totale neutralité sur ce sujet.

Le ressenti premier avec 26% est celui du côté intrusif du compteur Linky et au total, la vision négative de ce même compteur arrive avec 70% des votes.
19% des personnes y trouvent tout de même un intérêt.

Linky1 1

Linky2

 

Tout est question de longueur de sonde.

Fantastique auto-congratulation du travail de nos élus dans ce superbe sondage fait auprès de 802 personnes sur les 49400 citoyens de Corbeil-Essonnes, soit 1,6% de la population. Il faut bien l’avouer, 1,6%, ça fait peu. Doit-on en rire ou en pleurer ?? En fait, tout est une question de grosseur et longueur de sonde, soit ça chatouille, soit c’est douloureux… Visiblement, la marge d’erreur utilisée pour ce sondage est la pire qui soit, d’environ 4,5%. Dans l’idéal, la taille d’échantillon requise aurait dû être de 3830 personnes pour une marge d’erreur de 2% et non des 802. Ok, Ok, on arrête avec les chiffres, juste pour dire, qu’on n’est pas dupe de ce sondage ridicule mais on a bien ri. 
En tout cas, nous pouvons remercier « Polling Vox » de ce magnifique travail, d’une funeste finesse, travail qui normalement n’a rien coûté au contribuable puisque le président de « Polling vox » intervient comme expert politologue dans le « Figaro Vox » de Dassault Média 

http://www.leparisien.fr/corbeil-essonnes-91100/corbeil-a-pris-le-pouls-de-la-population-avec-un-sondage-15-12-2017-7454901.php#xtor=AD-1481423551

Circulation : Les poules ont-elles des dents ???

Ces derniers temps, dans notre bonne ville, nous avons eu droit à un florilège de modifications de circulation qui ont largement perturbé nos concitoyens.

Tout d’abord, nous avons assisté aux changements de sens de circulation de la rue Jean-Jacques ROUSSEAU et de la rue Feray dans le cadre de Vigipirate. La justification de l’élu qui a eu cette idée de génie. « Il s’agit ainsi d’éviter qu’une voiture ou un camion bélier ne surgisse sur le marché toujours très fréquenté »… Ah ouaih ??? Il est vrai que le « terroriste » professionnel est hyper soucieux du code de la route !! Qu’il a un profond respect de la signalisation !! Sommes-nous dans le ridicule ou l’incompétence ????? on vous laisse juge.

Et puis le clou du spectacle, la réouverture du pont PATTON avec ses changements de circulation façon entonnoir « made in » du même élu, avec certainement les mêmes raisons « Vigipirate » déjà évoquées. Le résultat va être immédiat avec des bouchons interminables mettant sur les nerfs les citoyens de la ville…

Une pétition s’engage sur les réseaux sociaux et hop, la mairie fait retour arrière et remet le plan de circulation initiale. Merci la pétition ??? Vraiment ???

Ça me rappelle une vieille histoire de poulailler. Vous connaissez « Chicken run » ? c’est à peu près la même chose. C’est l’histoire d’un poulailler et de sa chef, une vieille poule grabataire qui n’avait plus toute sa tête. Un jour elle décida que chaque poule devait pondre au minimum 2 œufs par jour. Aucune concertation bien sûr, c’était la chef, c’était elle qui décidait, c’était comme ça… Les jeunes poules commençaient à grincer des dents (oui, dans cette histoire, les poules ont des dents) :

  • Nous, les petits vagins, déjà un œuf c’est compliqué, c’est hyper douloureux, mais alors deux !! On va passer notre temps dans les nids ! On va se faire engueuler parce qu’on ne libère pas les nids ! on va plus avoir le temps de manger…

Mais c’est comme ça et tout le monde accepte. Et effectivement, après quelques jours, il se passa ce que les jeunes poules avaient imaginé. Difficultés à pondre le deuxième œuf, embouteillages dans les nids, bref un bordel et des contestations.

Dans un moment de lucidité, la vieille poule décida de faire machine arrière et en informa sa suppléante, une jeune poule aux dents longues (oui, je le répète, dans cette histoire les poules ont des dents) :

  • Bon dans 48h, je leur annonce qu’on revient comme avant, parce que là, c’est vraiment le bordel.

Cette information n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde (Oui les poules ont des oreilles), une aubaine pour cette jeune poule suppléante aux dents longues d’exister, d’avoir « CE » moment de gloire… Avant l’annonce de sa chef et en toute connaissance de cause, elle décida de lancer une pétition pour revenir à ce qui fonctionnait avant et bien entendu, tout le monde signa, enfin surtout les jeunes poules qui en avaient ras-le-bol de passer leurs temps sur le nid à s’exploser le, enfin, bon bref..……  Et hop, 48 après, suite à l’annonce de la chef d’un retour arrière, ce fut le grand moment de gloire pour la suppléante !!

 

«  L’honnêteté est la meilleure des lignes de conduite - lorsque il y a de l’argent à la clé » Marc Twain

Café Fraternité

Cafefraternite 2

Cafe verso imp 1

 

Lire la suite

Le grand Paris Sud - Qui Quoi ?

Grand Paris Sud – Seine Essonne Sénart une méga-agglomération de 337 000 habitants

Le Conseil communautaire de notre nouvelle agglomération « Grand Paris Sud – Seine Essonne Sénart. » né de la fusion de 3 communautés d’agglomérations est enfin mis en place.

Dirigé par le Maire d’Evry Francis Chouat, cette assemblée gère 24 communes (Bondoufle, Cesson, Combs-la-Ville, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Étiolles, Évry, Grigny, Le Coudray-Montceaux, Lieusaint, Lisses, Moissy-Cramayel, Morsang-sur-Seine,Nandy, Réau, Ris-Orangis, Saint-Germain-lès-Corbeil, Saint-Pierre-du-Perray, Saintry-sur-Seine, Savigny-le-Temple, Soisy-sur-Seine, Tigery, Vert-Saint-Denis, Villabé) soit 337 000 habitants et 18 compétences (dont la politique de la ville, le développement économique, l’eau, l’assainissement, les déchets… mais aussi la culture le sport, la jeunesse….)

Le conseil compte 15 Vice Présidents, 19 délégués. Notre ville a 11 délégués issus de du conseil municipal : 7 hommes et 4 femmes. Quand la parité n’est pas imposée elle n’est pas respectée.

Nos représentants

Jean-Pierre Bechter, Rapporteur de la Conférence financière

Jean-Michel Fritz, en charge du développement du tourisme et du mécénat culturel

Nathalie BAUSIVOIR, conseillère communautaire,

Frédérique GARCIA, conseillère communautaire,

Jean-François BAYLE, conseiller communautaire,

Damanguere Redanga N’GAIBONA, conseiller communautaire,

Martine BOUIN, conseillère communautaire,

Volkan AYKUT, conseiller communautaire,

Pascaline VANDENHEEDE, conseillère communautaire,

Bruno PIRIOU, conseiller communautaire,

Jérôme BREZILLON, conseiller communautaire.

Nous reparlerons bien sûr de cette assemblée dont les décisions impacteront notre vie quotidienne.

Nouveau site Internet de Corbeil-Essonnes de toutes nos forces

"Corbeil-Essonnes de toutes nos forces" se dote d'un nouveau site internet : Association de citoyens militants. Ce site vous permettra de suivre découvrir notre association et de rester en contact avec nous. Il permettra également aux adhérents d'être informé des prochains événements, assemblées générales et de toute l'actualité de l'asso !

Ce site est actuellement en construction, mais nous travaillons activement pour que "Corbeil-Essonnes de toutes nos forces" se dote d'un site web complet et utile pour l'association !

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site Internet !

×