Blog

Circulation : Les poules ont-elles des dents ???

Ces derniers temps, dans notre bonne ville, nous avons eu droit à un florilège de modifications de circulation qui ont largement perturbé nos concitoyens.

Tout d’abord, nous avons assisté aux changements de sens de circulation de la rue Jean-Jacques ROUSSEAU et de la rue Feray dans le cadre de Vigipirate. La justification de l’élu qui a eu cette idée de génie. « Il s’agit ainsi d’éviter qu’une voiture ou un camion bélier ne surgisse sur le marché toujours très fréquenté »… Ah ouaih ??? Il est vrai que le « terroriste » professionnel est hyper soucieux du code de la route !! Qu’il a un profond respect de la signalisation !! Sommes-nous dans le ridicule ou l’incompétence ????? on vous laisse juge.

Et puis le clou du spectacle, la réouverture du pont PATTON avec ses changements de circulation façon entonnoir « made in » du même élu, avec certainement les mêmes raisons « Vigipirate » déjà évoquées. Le résultat va être immédiat avec des bouchons interminables mettant sur les nerfs les citoyens de la ville…

Une pétition s’engage sur les réseaux sociaux et hop, la mairie fait retour arrière et remet le plan de circulation initiale. Merci la pétition ??? Vraiment ???

Ça me rappelle une vieille histoire de poulailler. Vous connaissez « Chicken run » ? c’est à peu près la même chose. C’est l’histoire d’un poulailler et de sa chef, une vieille poule grabataire qui n’avait plus toute sa tête. Un jour elle décida que chaque poule devait pondre au minimum 2 œufs par jour. Aucune concertation bien sûr, c’était la chef, c’était elle qui décidait, c’était comme ça… Les jeunes poules commençaient à grincer des dents (oui, dans cette histoire, les poules ont des dents) :

  • Nous, les petits vagins, déjà un œuf c’est compliqué, c’est hyper douloureux, mais alors deux !! On va passer notre temps dans les nids ! On va se faire engueuler parce qu’on ne libère pas les nids ! on va plus avoir le temps de manger…

Mais c’est comme ça et tout le monde accepte. Et effectivement, après quelques jours, il se passa ce que les jeunes poules avaient imaginé. Difficultés à pondre le deuxième œuf, embouteillages dans les nids, bref un bordel et des contestations.

Dans un moment de lucidité, la vieille poule décida de faire machine arrière et en informa sa suppléante, une jeune poule aux dents longues (oui, je le répète, dans cette histoire les poules ont des dents) :

  • Bon dans 48h, je leur annonce qu’on revient comme avant, parce que là, c’est vraiment le bordel.

Cette information n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde (Oui les poules ont des oreilles), une aubaine pour cette jeune poule suppléante aux dents longues d’exister, d’avoir « CE » moment de gloire… Avant l’annonce de sa chef et en toute connaissance de cause, elle décida de lancer une pétition pour revenir à ce qui fonctionnait avant et bien entendu, tout le monde signa, enfin surtout les jeunes poules qui en avaient ras-le-bol de passer leurs temps sur le nid à s’exploser le, enfin, bon bref..……  Et hop, 48 après, suite à l’annonce de la chef d’un retour arrière, ce fut le grand moment de gloire pour la suppléante !!

 

«  L’honnêteté est la meilleure des lignes de conduite - lorsque il y a de l’argent à la clé » Marc Twain

Café Fraternité

Cafefraternite 2

Cafe verso imp 1

 

Lire la suite

Le grand Paris Sud - Qui Quoi ?

Grand Paris Sud – Seine Essonne Sénart une méga-agglomération de 337 000 habitants

Le Conseil communautaire de notre nouvelle agglomération « Grand Paris Sud – Seine Essonne Sénart. » né de la fusion de 3 communautés d’agglomérations est enfin mis en place.

Dirigé par le Maire d’Evry Francis Chouat, cette assemblée gère 24 communes (Bondoufle, Cesson, Combs-la-Ville, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Étiolles, Évry, Grigny, Le Coudray-Montceaux, Lieusaint, Lisses, Moissy-Cramayel, Morsang-sur-Seine,Nandy, Réau, Ris-Orangis, Saint-Germain-lès-Corbeil, Saint-Pierre-du-Perray, Saintry-sur-Seine, Savigny-le-Temple, Soisy-sur-Seine, Tigery, Vert-Saint-Denis, Villabé) soit 337 000 habitants et 18 compétences (dont la politique de la ville, le développement économique, l’eau, l’assainissement, les déchets… mais aussi la culture le sport, la jeunesse….)

Le conseil compte 15 Vice Présidents, 19 délégués. Notre ville a 11 délégués issus de du conseil municipal : 7 hommes et 4 femmes. Quand la parité n’est pas imposée elle n’est pas respectée.

Nos représentants

Jean-Pierre Bechter, Rapporteur de la Conférence financière

Jean-Michel Fritz, en charge du développement du tourisme et du mécénat culturel

Nathalie BAUSIVOIR, conseillère communautaire,

Frédérique GARCIA, conseillère communautaire,

Jean-François BAYLE, conseiller communautaire,

Damanguere Redanga N’GAIBONA, conseiller communautaire,

Martine BOUIN, conseillère communautaire,

Volkan AYKUT, conseiller communautaire,

Pascaline VANDENHEEDE, conseillère communautaire,

Bruno PIRIOU, conseiller communautaire,

Jérôme BREZILLON, conseiller communautaire.

Nous reparlerons bien sûr de cette assemblée dont les décisions impacteront notre vie quotidienne.

Nouveau site Internet de Corbeil-Essonnes de toutes nos forces

"Corbeil-Essonnes de toutes nos forces" se dote d'un nouveau site internet : Association de citoyens militants. Ce site vous permettra de suivre découvrir notre association et de rester en contact avec nous. Il permettra également aux adhérents d'être informé des prochains événements, assemblées générales et de toute l'actualité de l'asso !

Ce site est actuellement en construction, mais nous travaillons activement pour que "Corbeil-Essonnes de toutes nos forces" se dote d'un site web complet et utile pour l'association !

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site Internet !