CEDTNF

Les sages donnent raison à CEDTNF

  • Par cedtnf
  • Le Sam 10 fév 2018
  • 0 commentaire

Les sages donnent raison à CEDTNF : Non Linky n’est pas la meilleure chose qui nous arrive et en l’état actuel des conditions du déploiement nous ne sommes pas obligés d’en accepter la pose.

Voici les points qui nous donnent raison.

Linky des économies pour les clients ? Non d’abord pour Enedis

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes dénonce le montage financier de ce « compteur intelligent » et les faibles gains pour l’usager. Or ce sont pourtant ces gains qui ont été mis en avant pour justifier le déploiement du compteur sur le territoire.

Pour le moment la cour des comptes relève surtout les économies que génère la pose du compteur intelligent pour Enedis.

La coupure d’électricité lors des déménagements mettra fin aux pertes non techniques entre le départ d'un occupant et l'arrivée de l'occupant suivant.

Les relèves et opérations à distance ne contraindront plus le particulier à rester bloqué chez lui en attendant un technicien Enedis, ce qui entraînera un gain de productivité évalué à 2,3 milliards par la Cour des comptes.

Quid des offres miraculeuses annoncées liées aux situations personnelles, telles celles étendant à d'autres plages horaires l'actuel système d'heures pleines/heures creuses adapté aux chauffe-eau électriques ?

Elles sont annoncées mais pas encore proposées.

 

Avec Linky les clients sont responsables de leur consommation ? Pas encore

La cour des comptes signale que les données de consommation affichées en kilowattheures et non en euros, rendent leur lecture obscure pour les clients qui ne s’y retrouvent pas. Il conviendrait donc de modifier ce point et rendre les factures lisibles et utiles.

Gratuit Linky ? Pas tout à fait.

C’est un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis, qui répercutera le coût (130 euros par compteur pose comprise) sur les factures futures. Le gestionnaire de réseau est en effet assuré d'atteindre une rémunération d'au moins 5,25%, même en cas de pénalités de retard si le déploiement se prolongeait au-delà de 2021.

L’argument de la gratuité n’est donc qu’un leurre mais nous nous en doutions.

Des factures détaillées en temps réel ? Pas complètement

La cour des compte juge qu’il faut améliorer les moyens mis en place pour permettre à l’usager de connaître sa consommation détaillée, préalable à toute action de maîtrise de la demande d’énergie.

Or c’est sur cette affirmation qu’Enedis a vendu son compteur : le client acteur de sa consommation en temps réel et non plus sur des estimations.

 

Dans les fait le compteur ne fournit directement que très peu d’informations et seuls les ménages précaires peuvent bénéficier d’un affichage déporté dans le lieu de vie sans surcoût, leur permettant de suivre leur consommation, et donc potentiellement de l’optimiser.

Enedis promoteur de la croissance verte ? Pas vraiment.

Par un système d’effacement et de renoncement à la consommation d’électricité un client d’Enedis produisant sa propre énergie et se suffisant donc à lui-même pourrait, pendant les périodes de pointe renoncer à l’électricité fournie par Enedis contre rémunération.

Or le rapport déplore une contrainte technique majeure: il faut compter six heures entre la décision de procéder à l'effacement et la mise hors tension de certains équipements en aval des compteurs, autant dire qu’il y a entourloupe sur la question.

Linky un compteur sans risque, garant des libertés individuelles ? Rien est sûr

Le compteur Intelligent Linky a suscité des inquiétudes sur l’exposition aux champs électromagnétiques et le respect de la vie privée, les sages insistent sur le caractère tardif de l’étude sur les risques sanitaires, ou le déficit de communication, s’agissant des questions de protection de données

La cour des comptes note que sur ces deux sujets bien que maitrisés l’ensemble des acteurs doit continuer à apporter une attention soutenue.

 

Un déploiement calme et serein ? Loin de là

Les installateurs ne prennent généralement pas le temps d'expliquer aux clients comment fonctionne Linky.

Et pourtant le directeur d’Enedis assurait que’ Enedis n’avait pas vocation à forcer la porte des usagers c’est pourtant un fait courant comme l’attestent plusieurs témoins à Corbeil-Essonnes.

Alors où l’on écrit, de nombreux citoyens découvrent qu’un compteur a été installé chez eux en catimini sans qu’ils aient reçu la moindre information ou sans avoir donné d’accord préalable. Certains sont maltraités insultés et subissent des pressions.

Cette situation est inadmissible c’est pourquoi nous faisons signer une pétition pour que le Maire protège ses concitoyens et garantissent leur droit à accepter ou à refuser l’installation du compteur en ayant l’ensemble des éléments leur permettent de prendre leur décision et ce, dans le respect qui leur est dû.

*Lorsque l’on nous dit que le compteur sera obligatoire en 2021 et qu’on n’y peut rien, la cour des comptes nous donne raison : en refusant aujourd’hui nous obtiendrons les garanties et les réponses à toutes les questions que nous nous posons sur notre santé et nos libertés individuelles.

 

Retrouvez-nous le dimanche matin de 11h à 12 h sur le petit pont à l’entrée du marché côté poste, la pétition sera à votre disposition ainsi que la marche à suivre en cas de refus.

 

 

 

 

 

 

Linky